Home » ULIS

Category Archives: ULIS

Je suis le Collège Liberté

LE BUREAU DU CPE

Je suis un chewing-gum.

Je suis un souci à régler.

Je suis un rendez-vous.

Je suis des maux à soigner.

Yann-Lenny

LE BUREAU DE MADAME LA PRINCIPALE

Je suis une inscription.

Je suis une convocation.

Je suis un conseil.

Je suis une décoration.

Iasmina

LE BUREAU DE MONSIEUR LE PRINCIPAL ADJOINT

Je suis un bulletin de notes.

Je suis une tasse à café.

Je suis un ordinateur qui écrit tout le temps.

Je suis une punition.

Inès

LA COUR

Je suis un ballon.

Je suis un panier de basket.

Je suis une récréation avec des amis.

Manon

LA VIE SCOLAIRE

Je suis puni ( e ).

Je suis un mot signé par les parents.

Je suis un coup de fil avec les parents.

Cédric

LA CLASSE

Je suis un contrôle surprise.

Je suis un élève qui entre.

Je suis un ordinateur.

Sarra et Iman

LE REFECTOIRE

Je suis grand.

Je suis un aliment.

Je suis un plateau.

Romain

LE GYMNASE

Je suis celui qui va te mettre en action.

Je suis le panier de basket.

Je suis celui où tu dois faire attention.

Je suis un grand filet.

Chrisnovic

LE CDI

Je suis un livre.

Je suis un élève qui travaille.

Je suis grand.

Rémi

LA SALLE DES PROFESSEURS

Je suis un goûter sucré.

Je suis une réunion.

Je suis une discussion.

Je suis un cahier.

Inès

 

Le journal télévisé

Lors de la semaine de la presse, on a voulu s’intéresser au journal télévisé: comment on le construit, quels sont les acteurs? Ce projet vient de se terminer. Il y a du monde derrière les présentateurs du journal de 13h et de 20h!

On a découvert de nouveaux métiers, on a regardé le journal pour comprendre comment il est construit, on a  analysé des reportages sur les techniques utilisées.

Voici un exemple: comment une équipe de journalistes réalise-t-elle un reportage pour le 13h?

Nous avons visionné une vidéo sur le site du CSA. Le reportage doit être bouclé avant 13h.

Le sujet: projet d’une loi sur le contrôle technique des motos.

Le caméraman et sa collègue journaliste interviewent dès 9h des motards. Ils doivent trouver un endroit où il y a des motards et filmer de nombreux avis de plusieurs personnes.

Le reportage est réalisé le jour même!

Maintenant, on regarde le journal différemment.

Sancoro, Eshak, Cédric, Romain et Sarra

Le manga

D’ où ça vient ?

Du Japon, en 1814 un japonais écrit et dessine pour la première fois des petites histoires satiriques.
On peut aussi remonter au 12 siècle, un moine dessinait déjà des histoires avec des animaux façon Fables de Jean De La Fontaine.

Qu’est ce que ça veut dire ?

En traduction cela veut donc dire « image illusoire ». On considère que c’est la bande dessinée d’origine japonaise et plus généralement, la BD asiatique.

Une forme :

Un manga est donc une bande dessinée d’origine japonaise. Mais on peut également le qualifier par sa forme reliée. Ce format poche ou semi – poche compte en moyenne 200 pages, s’édite en noir et blanc et se lit de droite à gauche (sens japonais de lecture).
Au japon le manga connaît un succès incroyable avec les autres cultures de la BD.

Les différents types de manga :

Il existe des mangas de tous les styles. Les grandes catégories sont Shônen pour les garçons, Shôjo pour les filles, histoires d’horreur (Kowai), histoires sportives (Supokon), petites histoires en quatre cases

(Yon – Koma), albums pour adultes (Gekiga) ou pour petits enfants (Yônen).
Et il y en a des dizaines d’autres !

Sancoro et Sarra

Le mangaka

Le mangaka travaille 10 heures par jour et 6 jours sur 7.
Il y a plusieurs personnes qui travaillent pour faire un manga.

Il y a un maître qui fait un dessin rapide. Les assistants dessinent les parties dont ils sont spécialistes : personnages, décors, robots …

Cédric, Rémi et Romain

Yann-Lenny
Yann-Lenny

Le japon

Le collège

Au collège il y a 3 ans d’études.

Les élèves vont en cours du lundi au vendredi.

Les horaires de cours c’est toute la journée sauf le mercredi.

Ils portent un uniforme pour les garçons c’est le « gakuran » ; c’est un pantalon et une veste noire ou bleu foncé. Pour les filles c’est une marinière avec une jupe.

Ils ont du japonais , des mots , anglais , histoire , économie , géographie , arts , sports etc.

L’année scolaire commence en avril.

Les grandes vacances c’est au mois d’août, à noël il y a 15 jours et 3 semaines à la fin de l’année scolaire.

Sarra et Rémi

Le sumo

Le sumo est une lutte japonaise.

Pour gagner il faut pousser son adversaire hors du cercle.
Il existe un club de sumo au collège au Japon.
Les sumos se lèvent à 6h00 et les cours se terminent à 16h30 après ils vont à l’entraînement jusqu’à 20h00.
Les sumos doivent peser 75 kilos au minimum.

La plupart des élèves inscrits dans ces clubs et internats rêvent de devenir des yokozuma.

Cédric et Romain

Qu’est-ce qu’un samouraï ?

C’est un guerrier du moyen âge, qui combat.
Il avait un sabre à la main. Ce sabre était un katana, son nom s’écrit avec un idéogramme (écriture japonaise) qui désigne toutes les armes.
Il portait un costume, fait de cuir, de morceaux de fer attachés ensemble. C’est une armure.
Il portait un casque, c’est le kabuto, qui sert à faire peur aux ennemis.
Pour devenir un samouraï, il fallait beaucoup s’entraîner.
On commençait très jeune à 6 ans et à 15 ans on pouvait combattre.
Le jeune était entraîné par son père.

Eshak

La cuisine

Les Japonais sont amateurs de poisson cru, qu’il soit posé sur une boulette de riz, ou coupé en fines tranches. Et il n’y a pas que le poisson:
poulet, bœuf, et même la viande de cheval se mangent crue aussi.

Comme dans beaucoup de pays asiatiques, les couverts japonais sont des baguettes, plus minces et plus pointues qu’en Chine.
Le repas Japonais a ses règles, dans un pays où la politesse est très importante.

Par exemple, il faut dire « itadakimassu » (bon appétit) au début du repas, « kampai »(santé) en trinquant.
Il faut toujours finir son bol de riz et remplir le verre de son voisin quand il est vide.Bien manger, pour les Japonais, c’est manger frais et au bon moment, ils font beaucoup la cuisine eux-mêmes au Japon et donc ils remplissent souvent leurs frigos de produits frais.

Sancoro

La visite des locaux du self

On a fait une visite guidée des locaux du self un jeudi matin pour découvrir ce qui s’y mijote au collège et le métier de cuisinier.

Monsieur Lacome, le chef cuisinier nous a montré les cuisines avec les ustensiles et nous a expliqué le déroulement de la journée du cuisinier.

Nous avons visité différentes salles. On a vu la réserve d’épicerie, la chambre froide des légumes, le congélateur, la friteuse, le placard à ustensiles…
Dans le four, il y avait un gratin de pâtes qui était en train de cuire. Ensuite, il y a eu les fruits qui sont rangés dans les cartons ; ils n’étaient pas encore mûrs. J’ai aperçu les températures du frigo pour conserver les aliments, ainsi que les produits laitiers.
Le chef cuisinier fait aussi des commandes pour préparer nos repas.

Sarra, Yann-Lenny, Cédric, Rémi, Romain

La visite des locaux de notre self

le self