Home » Latin » Un retour dans le temps aux thermes de Cluny

Un retour dans le temps aux thermes de Cluny


Les thermes de Cluny sont situés à Paris dans le quartier Latin (Paris est appelé Lutèce à l’époque de la construction des thermes )

Dans le musée notre groupe a suivi un parcours :

     Nous avons commencé par visiter une pièce maintenant à ciel ouvert qui aurait pu être un caldarium ou un tepidarium (bain chaud ou à température ambiante ) qui aurait changé de fonction au fil du temps, de cet endroit nous avons pu remarquer les arrivées d’eau et les pierres de construction typiques des Romains :

l’ opus vitatum mixtum, qui est un mélange de pierres blanches et de briques rouges .

       Nous sommes ensuite passés par le frigidarium (pièce froide ) .Après cela nous sommes descendus dans les sous-sols du frigidarium . C’est grâce à ces souterrains que les Romains gardaient le frigidarium à la bonne température .

       En dernier nous avons pu voir les égouts (cloaca en latin) permettant d’évacuer l’eau des thermes mais aussi un endroit où les Romains pouvaient pratiquer leur sport avant d’aller se baigner.

Les souterrains sont l’endroit qui m’a le plus plu de la visite .

La salle du caldarium est celle que j’ai le moins aimé.

      Au fil du temps ce bâtiment est devenu un hôtel des abbés construit sur les thermes ; puis un musée que nous pouvons visiter de nos jours.

     Je vais maintenant vous présenter le parcours que fait en général un Lutécien quand il va aux thermes :

      Il passe en premier lieu par la salle de sport où il s’enduit d’huile, il passe ensuite dans les bains les plus chauds ( caldarium) pour « s’ouvrir les pores de la peau » puis par les bains tièdes ( tepidarium) et enfin par le frigidarium où il finit son parcours en « refermant les pores de sa peau »

Certaines thermes présentent aussi des bibliothèques et des salles de conférences.

       A cette époque les thermes sont gratuits ou très peu chers et les Romains peuvent y passer du temps de détente quelle que soit leur classe sociale ce qui est un avantage , le gros inconvénient est le fait que les Romains utilisaient des esclaves pour chauffer les bains.

                                                   Romane Hasnaoui (4e1)