Home » Latin » Cluny, une sortie magique

Cluny, une sortie magique

LES TERMES DE CLUNY :

les termes de Cluny se situent au nord de Paris, sur la rive gauche de la Seine, dans le quartier dit Latin.

Au fil du temps cet ancien bâtiment utilisé autrefois comme une sorte de spa antique est devenu aujourd’hui des ruines que l’on peut visiter.

À Cluny nous avons visité le caldarium, le frigidarium, et les sous-sols où l’eau est stockée

Le caldarium est la pièce chaude des thermes qui a le même rôle qu’un sauna le frigidarium, lui, est la pièce froide .

Ce qui m’a le plus plu aux thermes de Cluny sont les sous-sols qui servent à gérer tous les thermes et étaient un accès réservé aux employés et aux esclaves.

Nous ne savons pas exactement qui a commandé la construction des thermes mais nous pouvons émettre l’hypothèse que ce sont les Nautes .

À cette époque Paris se nommait Lutèce, les habitants se nommaient donc des Lutéciens. Le parcours d’un de ces Lutéciens dans les thermes était de la pièce la plus froide à la plus chaude (donc du frigidarium au caldarium en passant par le tepidarium) et puis en chemin inverse ( en repassant par le tepidarium puis le frigidarium

Les possibilités offertes à un Lutécien étaient de se garder en forme en faisant du sport, des soins et il y avait un laconicum (sauna). Il y avait aussi une bibliothèque

L’avantage principal des thermes est que leur entrée était gratuite pour tous les habitants de Lutèce. Il y avait quand même des différences de castes visibles aux thermes : si le Lutécien avait un esclave qui lui tenait ses affaires, il y avait aussi que les pauvres avait des fioles d’huile d’olive alors que les plus riches avaient une fiole d’huile d’argan . Un autre avantage était que les thermes étaient accessibles à tous : pauvre, riche, esclave, naute…

Et l’inconvénient principal est que ce sont les esclaves qui nettoyaient, et rangeaient le lieu de détente des Lutéciens.

Hana Bouaouaja, 4e1